Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La détox de printemps : des conseils simples à mettre en place sans cure ni régime

La détox de printemps : des conseils simples à mettre en place sans cure ni régime

Le 03 avril 2024
La détox de printemps : des conseils simples à mettre en place sans cure ni régime
En avril, les beaux jours arrivent et on se décide souvent à faire un grand nettoyage de printemps. On trie ses affaires, on nettoie son intérieur et on aère toutes ses pièces. Il en est de même pour l’organisme, qui se débarrasse des toxines accumulée

C'est quoi une détox ?

Au quotidien, nous accumulons des toxines, c’est normal et c’est surtout inévitable!

La respiration, les produits du quotidien, les aliments, l’exposition aux UV, le sport, la pollution et bien d’autres font entrer des toxines et toxiques dans notre corps.
Fort heureusement, nous avons des organes appelés organes émonctoires qui sont chargés de traiter, métaboliser et éliminer ces toxines.
Il s’agit de la peau, des reins, des poumons, du foie et des intestins.
Il faut bien comprendre que notre corps est une machine puissante capable de se détoxifier seule.

En hiver particulièrement, nous sommes exposés à de nombreuses toxines, il peut être bon d’aider le foie à traiter les toxines et les intestins et les reins à éliminer les déchets.
S’il y a un surplus de toxines, la peau et le système respiratoire interviennent.
Nous devons faire attention au marketing tout autour de la détox, mais il peut être intéressant de revoir son hygiène de vie, adopter des bonnes habitudes et consommer des aliments qui aident les organes émonctoires à assurer leurs fonctions pour éliminer les toxines et toxiques lorsqu'il y a un surplus.

 

Pourquoi parle-t'on de détox de printemps?


On peut souvent constater un changement de notre hygiène de vie durant l’hiver.

En général nous sommes moins actifs et faisons moins d’activité physique.
Cette augmentation de la sédentarité est notamment due aux températures trop froides pour pratiquer des activités en extérieur.
Les journées sont plus courtes et le manque d’exposition au soleil peut perturber notre santé physique et mentale.


Notre alimentation peut elle aussi être impactée par le changement de saison.
Le fromage est au centre des plats incontournables de l’hiver : raclette, tartiflette, fondue, gratins…Les plats chauds et riches sont réconfortants face au froid.
Les assiettes sont moins colorées : nous mangeons beaucoup moins de fruits et légumes bien que ce soit la bonne période pour faire des soupes.
On retrouve toujours des fruits et légumes d’été sur les étalages des supermarchés en hiver: tomates, courgettes, fruits rouges et autres qui sont moins riches en nutriments et plus riches en produits chimiques puisqu’ils ne peuvent être poussés dans des conditions idéales naturellement.

Nous pouvons alors constater de la fatigue, des problèmes cutanés, des difficultés à récupérer, des troubles digestifs ou encore une baisse de l’immunité.
C’est à ce moment-là qu’on se décide souvent à entamer une détox qui suivra les périodes de fêtes (noël, le mois de janvier, Pâques…) et une prise de quelques kilos mais il ne faut pas tomber dans les pièges de Détox miracles promues par des magazines ou des émissions.

En hiver, il est normal de prendre jusqu’à quatre ou cinq kilos par rapport à notre poids habituel.
Avec un excès de masse graisseuse on peut aussi se retrouver avec un excès de toxines puisque le tissu adipeux est un tissu de stockage.
Pour autant une détox ne sera pas l’ultime solution pour perdre du poids surtout si l’alimentation n’est ni équilibrée ni légèrement hypocalorique.

 

Les erreurs à ne surtout pas faire 

La détox est devenue un objet de marketing, amenant à de nombreux régimes ou cures détox.
En réalité, il ne faut pas supprimer d’aliments et se restreindre mais plutôt enrichir l’alimentation en aliments pouvant aider les organes à fonctionner et éliminer les toxines.
De ce fait, il est inutile de commencer des mono diètes à base de fruits ou encore d’investir dans des cures de jus pour remplacer ses repas. Sur le même principe, préparer un jeûne hydrique de plusieurs jours n’est pas nécessaire.

Attention, faire une détox peut être une bonne initiative pour le corps mais elle ne doit pas durer éternellement.
Les organes émonctoires (qui éliminent les déchets) comme le foie ou la peau assurent d’autres fonctions, il ne faut pas les surcharger de travail au risque de les épuiser.

 

Les végétaux, un allier de taille pour réussir sa détox

En augmentant sa consommation de fruits et légumes on augmente sa consommation de fibres.
Les fibres nourrissent le microbiote intestinal.
Ce dernier est une barrière d’immunité importante pour l’organisme, si les intestins sont perméables et que le microbiote est appauvri, les toxines passent plus facilement la barrière intestinale et se retrouvent alors rapidement dans le sang.
Les fruits et légumes de saison et cueillis presque mûrs ou bien mûrs (surgelés) sont plus riches en antioxydants, vitamines et minéraux qui protègent les cellules et aident le corps à bien fonctionner.

La détox et le drainage par nos organes peuvent être optimisés par l’ajout de plantes au quotidien :
-Le poivre est une baie détoxifiante
-Le thym est un allié pour nos poumons
-Le poireau et l’asperge favorisent l’élimination des toxines par les urines.

Il est aussi possible de saupoudrer ses plats de curcuma et autres épices ou de rajouter du jus de citron dans les sauces et sur les légumes pour leur pouvoir protecteur et antioxydant.
Il existe de nombreux compléments à base de plantes pour des petites périodes, attention à les choisir de qualités et à ne pas enchaîner les cures.


Les habitudes à mettre en place pour faciliter la détox

Plusieurs actions peuvent être mises en place pour aider le corps à se débarrasser des toxines accumulées.

Il faut commencer par adopter une meilleure hygiène de vie :

- Reprendre une activité physique régulière et adaptée puisque transpirer permet d’éliminer des toxines par la peau.

- Avoir un sommeil régulier et assez long, durant notre organisme travaille énormément : régénération, production d’hormones, récupération…
Se coucher à des heures régulières et avant minuit permet de mieux réguler son sommeil.

- La prise de compléments alimentaires peut être intéressante, le magnésium est idéal avec la reprise du sport et participe à la gestion du stress.
Les complexes d'antioxydants aideront l’organisme à lutter contre les toxines et radicaux libres, pour protéger les cellules.

-Essayer de gérer son stress par de la relaxation, des exercices de respiration ou encore des sorties et balades en extérieur.

- Bien s’hydrater à hauteur de 1,5 à 2 litres d’eau par jour pour favoriser le drainage et l’élimination des toxines par les urines et la transpiration.

- Limiter l’exposition à des toxiques comme le tabac, l’alcool, les fortes pollutions, les produits industriels…

- Consommer des fruits et légumes tous les jours, sous forme de salades, de jus frais ou encore de smoothie à enrichir avec des épices et des plantes (menthe, cannelle, basilic, aloe verra, gingembre…) pour bien couvrir les besoins en nutriments et soutenir les organes.

En tant que diététicienne nutritionniste, je peux vous aider à soutenir votre corps et votre santé, à rééquilibrer votre alimentation et votre hygiène de vie pour atteindre divers objectifs, alors n’hésitez pas à me contacter.